Cet été, j'ai lu, comme tous les étés me direz-vous et toute l'année, certes mais parce que nous avons opéré quelques changements provisoires suite à l'opération de mon mari, j'ai pu lire des livres en vrai et non sous format numérique. Ce fut un régal !

Alors si vous cherchez quelques lectures pour clôturer votre été, la suite est pour vous car je vous présente quatre idées lecture !

Vous aimez les histoires policières, les univers oniriques, les personnages récurrents, les petits plus culturels, j'ai le livre qu'il vous faut :

Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram


Fred Vargas, Quand sort la recluse

Au passage, vous pouvez admirer le superbe marque page réalisée par Nathy et qui m'a accompagné tout l'été..... Encore merci Nathy !

L'auteur : faut-il présenter Fred Vargas ? Faut-il rappeler combien j'aime son univers si particulier et envoûtant à la fois (voir ici sur mon ancien blog) ? Ex-chercheuse au CNRS, spécialisée dans le Moyen-Âge, elle insuffle à ses romans policiers une poésie qui ne se trouve nul part ailleurs. Heureux ceux qui la découvrent et bienvenue dans l'univers de ceux qui attendent fébrilement ses nouvelles publications...

L'histoire : Le commissaire Adamsberg en vacances en Islande se voit rappeler à Paris pour résoudre un meurtre. Une femme, épouse d'un avocat d'affaire, a été écrasée sous les roues du 4x4 de son mari. Cependant très vite, le commissaire est attiré par d'autres morts, Des personnes âgées succombent à la morsure d'une araignée qui n'est pas mortelle ordinairement....

Mon avis : un bon Vargas, mais en existe-til des moins réussis ? Adamsberg est dans les brumes, un peu comme d'habitude, cependant il y voit moins qu'accoutumé. Il se fait épauler par Veyrenc, Froissy, Mercadet et même Retancourt. Ils l'accompagnent dans ses digressions, seul manque à l'appel le fidèle Danglard qui va même jusqu'à faire cessation et monter une partie de l'équipe contre leur chef. 

Adamsberg va trouver une experte dans une vieille dame, Irène Royer-Ramier, férue d'araignées. Malgré tout, les morts continuent et Adamsberg perd pied. Il devra livrer une part de lui-même (ce qui nous permet de le découvrir enfant), aidé de son frère, Rapahaël pour avancer. On retrouve également Mathias Delamarre qui vient prêter main forte avec ses compétences d'archéologue...

L'intrique est bien menée trouvant comme souvent sa ramification dans l'histoire. L'opposition Adamsberg - Danglard donne une nouvelle dynamique à l'équipe et donne très envie de les retrouver dans une nouvelle enquête.

 

Les policiers ne sont pas votre envie du moment, vous voulez une lecture détente pas prise de tête. J'ai également :

Ça peut pas rater par Legardinier

Gilles Legardinier, Ça peut pas rater !

L'auteur : Vous connaissez les couvertures de Gilles Legardinier qui trustent les meilleures ventes dans toutes les librairies. Ancien auteur spécialisé dans le policier, il a vu son lectorat croître en diversifiant son univers et écrivant des romans "feel good". Pour en savoir plus, allez voir sur mon ancien blog : .

L'histoire : Marie, la trentaine, vient d'être quittée sans ménagement par Hugues. Elle a une semaine pour quitter leur appartement. Travaillant au service Ressources humaines d'une société de matelas de luxe, elle doit également faire face à un patron odieux. Marie la gentille en a marre et décide de ne plus se laisser marcher dessus...

Mon avis : Marie est épaulée par sa collègue et meilleure amie, Emilie pour devenir une femme plus forte. Toutes deux enchaînent les péripéties pour faire payer à Hugues sa traîtrise mais aussi pour découvrir qui est l'auteur des lettres d'amour anonymes que reçoit Marie. Sans oublier la mise à jour du stratagème entrepreunariale de leur odieux patron.

Des femmes modernes, un peu perdues parfois, souvent maladroites. Une lecture sympa qui fait sourire et tourner les pages.

 

Vous avez envie d'une lecture plus historique, j'ai également :



Emmanuelle D. (@manelle5) on Instagram

Helen Simonson, L'été avant la guerre

 

L'auteur : Moins connue que les deux auteurs déjà nommés, elle a à son actif un livre qui a fait d'excellentes ventes il y a quelques années : La dernière conquête du Major Pettigrew. Je vous mets le lien vers l'article que je lui avais consacré à l'époque : ici.

L'histoire : Grande-Bretagne, été 1914, Béatrice Nash arrive dans le village de Rye pour devenir professeur de latin dans l'école communale. Cette situation, elle l'a choisie pour échapper à la famille de son père récemment décédé. Elle qui l'a suivi à travers le monde a du mal à supporter le carcan de la société anglaise imposé aux femmes célibataires. A Rye, elle fait la connaissance des différents mileux qui cohabitent. Il y a les classes aisées avec Lady Emilie Wheaton et Agatha Kent. Elle se lie avec cette épouse, de diplomate progressiste, qui appuie sa candidature au poste de professeur. Elle fait également la connaissance des neveux de Mme Kent, qui ont à peu près son âge : Hugh Grange, jeune futur chirurgien et David Bookham, poète dandy qui se cherche. Il y a également les habitants du village, les familles de ses futurs élèves. Et puis, il y a les événements qui vont faire basculer dans une nouvelle ère...

Mon avis : Une belle lecture avec des personnages féminins riches : Béatrice, Agatha, lady Emilie, Bettina Fothergill, Céleste, Alice Finch et Minnie Buttles, Eleanor Wheaton.... Et il ne faut pas oublier les jeunes hommes qui seront sacrifiés dans les mois qui vont suivre cet été là.

L'auteur nous plonge avec bonheur dans le quotidien de la famille Kent où les deux neveux incarnent deux sociétés différentes. Hugh est investi dans son avenir, voulant entrer dans le moule puis finalement accompagnant les changements de ce nouveau monde. David est le stéréotype du mondain oisif complètement déconnecté de la réalité.

Béatrice va se trouver prise dans les différents des divers classes sociales et ses expériences antérieures la préparent au traumatisme de cette guerre qui s'annonce.

J'ai vraiment apprécié cette lecture et j'ai hâte de retrouver cette auteur.

 

Vous voulez un classique un peu oublié ? J'ai également :

Le parfum des fraises sauvages par Thirkell

Angela Thirkell, Le parfum des fraises sauvages 

 

L'auteur : Romancière anglaise , née en 1890, elle était la petite fille du peintre Edward Burne-Jones. Elle était également la cousine de Rudyard Kipling et avait pour parrain J.M. Barie. Elle publia en 1934 "Le parfum des fraises sauvages" qui fut son best-seller. Elle est décédée en 1961.

L'histoire : Angleterre, les années trente, la famille Leslie représente l'aristocratie locale de Rushwater. Lady Emilie est fantasque et sème ses châles et lunettes comme elle s'égare dans ses raisonnements. Elle n'a pas son pareil pour tout désorganisé et complexifié. Son époux, M. Leslie se consacre à l'élevage de taureaux de concours particulièrement appréciés en Amérique latine. L'aîné de leurs quatre enfants est mort pendant la 1ère Guerre mondiale. Cette année, son fils, Martin va avoir 17 ans. Il y a John, veuf depuis quelques années et qui se consacre à son emploi sur Londres. Agnès est une épouse et mère de trois jeunes enfants qui font d'elle ce qu'ils veulent. Elle est épaulée d'une nourrice et d'une gouvernante pour élever ce petit monde tandis que cette année son mari est absent pour affaire en Amérique latine. Puis il y a David, artiste, il se cherche. Il n'a toujours pas écrit son premier roman qu'il adapte déjà pour le théâtre ou la radio. Pendant l'été, la famille accueille la cousine par alliance d'Agnès, Mary Preston. La jeune femme a une vingtaine d'années et découvre les Leslie ...

Mon avis : Il s'agit d'un petit roman familial où la jeune Mary est le personnage principal.

Le cadre est policé et organisé par la rigueur des domestiques qui servent les fantasques Leslie si on excepte John. Mary va avoir ses premiers émois. David et, à sa grande surprise, John vont attirer la jeune femme.

Une lecture charmante qui fait du bien cet été.

 

Je vous souhaite d'excellents lectures et je vais retourner à mes chers livres à moins que je ne profite du week-end pour me reposer comme ma petite Ficelle :

IMG_0510