Il y a de nombreux livres qui furent lus ces dernières semaines et je n'ai jamais pris le temps d'en faire le compte -rendu sur mon blog. Heureusement, je consigne le tout sur un cahier qui recueille résumés et avis.

 

Vous savez combien j'aime les auteurs anglo-saxons, qu'ils soient des classiques ou des contemporains. Alors, à partir du moment où le livre suivant est sorti, j'ai su qu'il me faudrait le ire :

Belgravia par Fellowes

Julian Fellowes, Belgravia

 

Par un temps pareil, un bon livre au coin de la cheminée ne peut se refuser :

 

 J'ai déjà évoqué cet auteur sur ce blog, je vous mets le lien :

Le rendez-vous lecture # 136 # - Pendant ma pause

Je suis triste, enfin pas inconsolable, juste un peu triste. Pourquoi ? Parce que j'ai vu les derniers épisodes d'une de mes séries préférées ce mois-ci. C'est comme ça, mais Downton Abbey est finie. il n'y aura pas d'autres saisons, son créateur en a décidé ainsi.

http://pendantmapause.canalblog.com

 

L'auteur : Julian Fellowes a plusieurs casquettes : écrivain, acteur, producteur, scénariste, réalisateur... Il est surtout connu pour être le créateur de la série Downton Abbey.

Comme j'ai apprécié le lire, j'ai recommencé avec joie.

 

L'histoire : Juin 1815, Bruxelles, un grand bal est donné. Sophia Tranchard, fille d'un commerçant anglais qui ravitaille les troupes anglaises, a réussi à se procurer des invitations pour cet événement réunissant aristocratie et militaires. La famille Tranchard sera au bal de la duchesse Richmond. Son père, James, y voit la reconnaissance de sa réussite. Sa mère, Anne, ne se réjouit guère. Elle sait qu'ils seront regardés de haut et que tout leur rappellera qu'ils ne sont pas à leur place. Mais Sophia veut y être, elle y retrouve l'homme qu'elle aime Edmund Bellasis, vicomte et officier. Pendant le bal, les hommes doivent quitter les lieux pour rejoindre le champ de bataille. Quelques jours plus tard, nombre d'entre eux sont morts dont Edmund, Sophia est abasourdie et inconsolable...

 

Mon avis : J'ai vraiment aimé cette histoire qui se passe à deux époques d'abord en 1815 à Bruxelles puis en 1841 à Londres.

La famille Tranchard va croiser les Bellasis et un lourd secret de famille va éclater. Mais ce secret est comme un mille-feuille et tous les protagonistes ne connaissent pas les mêmes informations. James Tranchard détient la plus grande part de vérité.

James a fait fortune et veut être reconnu au même titre que les nobles. Cependant, n'appartenant pas à ce cercle, il se voit sans arrêt ramener à sa condition de bourgeois et de commerçant. Il est malgré tout bien attachant car il tient à coeur à faire réussir sa famille.

Anne fait tout ce qu'elle peut pour lui permettre d'atteindre ce but. Elle est contrainte à participer à des réunions où toutes les femmes présentes la snobent. Sa rencontre avec Lady Brockenhurst, mère d'Edmund, toujours en deuil de son fils unique va l'amener à révéler une part du secret. Les deux femmes vont s'apprivoiser et finalement s'apprécier. Anne est véritablement une héroïne dans l'empathie. 

Le mystérieux, Charles Pope, jeune homme sans fortune mais à la belle éducation va entraîner un rapprochement entre ces deux mondes. Lady Brockenhurst va redevenir humaine à son contact.

Cette saga familiale permet de mettre en relief les carcans de la société anglaise. Le tout est agréable à lire et l'intrigue conduit à tourner les pages pour en savoir plus.

 

Je vous souhaite un excellent moment lecture et j'en profite pour vous rappeler que le lundi 13 février sonnera le retour du rendez-vous boulet !