Tout le monde n'a pas la chance d'être en vacances ou d'avoir des vacances pendant l'été. 

Aujourd'hui je vous propose des petites choses qui font que l'on se sent en vacances que l'on y soit ou pas... Magie !!!!

1. Mettre des vacances dans son quotidien.

Pour cela, faire des activités quotidiennes des moments extraordinaires. Sans magie, sans frais supplémentaire :

Lessive et campagne 2016

Faire une lessive de tous les châles et les mettre à sécher dans le jardin ou sur un balcon.

Se promener autour de chez soi en prenant son appareil photo et jouer aux touristes. Vue de la promenade du soir de tous les soirs vers mon lotissement perdu au milieu des prés et des champs.

Prendre les enfants, les animaux de la maison en photo pour se souvenir de moments heureux. Lincoln en inspecteur des travaux finis dans le poulailler ou se prenant pour une poule...

Ces petits moments sont ce qui nourrissent la plate-forme "Instagram" qui aide à remettre de la poésie ou du beau dans notre quotidien. J'y suis sous le nom de Manelle5....

 

2. Prendre le temps et redécouvrir son jardin, le parc autour de chez soi...

Nous avons la chance d'avoir un jardin alors nous sortons les transats pour profiter de quelques minutes de farniente pendant la semaine, en rentrant du travail ou le week-end enfin quand ils sont libres. Nos chats adorent y prélasser. Ioda en pleine méditation paresseuse.

Transats_2016

3. Mettre du vert dans sa vie.

J'ai complètement succombé cette année aux succulentes.

J'ai craqué d'autant plus que l'on peut en trouver pour moins de 3€ aux rayons vivaces de tout magasin de jardinerie. Celles qui se trouvent dans l'espace cactus sont souvent plus chères....

Mon fils a eu la gentillesse de me les rempoter dans des pots qui traînaient à la maison et maintenant elles trônent soit à l'intérieur, soit à l'extérieur et je les adore !

Succulentes_ao_t_2016

 

4. Lire des magazines ou des livres :

L'été le magazine est le meilleur ami de tous.

Et là, je l'avoue, je me suis quelque peu emballée.... L'excès après tout c'est aussi l'été.

Magazines 1

livres et magazines

On retrouve les incontournables, ceux que j'aurais acheté de toutes façons :

- Lire (abonnée depuis plusieurs décennies, je suis dépendante et je dis souvent "j'ai vu dans Lire que ...")

- Passion tricot (abonnée depuis 2 mois, je suis sûre désormais de ne plus en manquer un seul et de ne pas avoir à courir dans toutes les librairies autour de chez moi pur me le procurer comme une hystérique.)

- Modes & Travaux (toujours vu un Modes & Travaux autour de moi, ma grand-mère qui était couturière y était abonnée. Il me semble même que du temps de mon enfance, il y avait une BD à l'intérieur....)

 

Ceux que j'aurais certainement achetés comme une petite récompense à une grosse journée de travail chargée ou frustrante :

- Flow : attention, ce n'est pas un magazine mais un objet d'art.

Un petit trésor, une friandise délicieuse, un baume. Ouvrir un Flow c'est voyager, s'émerveiller, nourrir son imagination, se sentir moins seule...

Je trouve qu'il devrait être remboursée par la Sécurité sociale et prescrit à tous les grincheux et déconnectés de la vie. Mais bien sûr ce n'est que mon opinion...

- Simply Crochet en français ! Car oui, je l'achète occasionnellement en digital sur ma tablette pour voir tout ce que les anglo-saxons et les nouvelles créatrices françaises sont capables de faire avec un crochet.

Nous ne sommes plus dans l'époque du granny seventies et des clichés baba cool. Le crochet a changé, le crochet c'est beau, le crochet c'est ingénieux, le crochet c'est coloré et élégant. Bref, le mieux est d'aller y jeter un oeil...

 

Ceux que je teste parce que c'est l'été :

- Mollie Makes en français.

- Psychologie Magazine.

Et vous vous prenez quels magazines en été ?

 

Sans oublier la lecture en faisant une razzia à la bibliothèque municipale et profitez de l'été pour tester les livres audio !

Bref se faire plaisir pour une cotisation annuelle absolument dérisoire, le prix d'un livre !

Vous hésitez encore à franchir la porte de la bibliothèque proche de chez vous ? Il ne faut pas ! Les bibliothécaires sont nos amis ! Les bibliothécaires sont à l'écoute et peuvent conseiller tous ceux qui en font la demande.

Et puis emprunter un livre pour tester, permet de découvrir tellement de nouveaux auteurs et de faire des voyages auxquels on ne s'attend pas.

Je découvre William Trévor et quelque chose me dit que je vais adhérer....

Et vous avec quel auteur faites-vous connaissance cet été ?

 

5. Devenir campagnarde définitivement :

Nous avons franchi le pas et nous avons adopté deux poules : Gaby et Carmen !

Poulettes_aout_2016

 

Doug est dégoûté !

Lincoln tente de les attraper. Ioda les ignore royalement...

 

Bon week-end à tous en vacances ou pas !