Nous sommes déjà le deuxième lundi du mois pour ce début d'année 2016.

Petit rappel historique de notre rendez-vous :

Qui revient tous les deuxième lundis du mois depuis 2013 ? 

Le rendez-vous boulet !

Qu'est-ce qu'un rendez-vous boulet ?

C'est un rendez-vous mensuel de blogs qui a lieu tous les deuxièmes lundis du mois.

Nous nous retrouvons pour mettre en valeur un projet qui végétait depuis quelques temps dans notre panier à ouvrage.

Il peut s'agir d'un futur pull, d'un magnifique plaid en devenir, d'un gilet à assembler...

Certaines ont quitté la ronde, d'autres nous ont rejointes et certaines reviennent. Si vous voulez être de l'équipe, contactez moi soit dans les commentaires, soit par le formulaire du blog en me donnant votre adresse de blog.

Je mets un lien vers celles qui ont participé le mois dernier ou qui vont reprendre la ronde :

Mon boulet actuel est toujours mon plaid tricot. 

Je suis une plaidophile militante et intransigeante, il faut plus de plaids que d'habitants dans une demeure. Si en plus, il a l'excellente idée de devenir un boulet, il est parfait ! 

On se rassure comme on peut...

Depuis mars 2015, je suis dans les rayures pour ce rendez-vous. 

Vous savez combien j'aime les rayures en tricot et cet amour est inconditionnel surtout quand elles sont issues de l'imagination de Kaffe FassettKaffe Fassett à qui je voue une admiration au delà du raisonnable. Tous les détails par ici : clic.

Mon mari est au courant de cette adoration et s'en accommode fort bien.

Le modèle de mon futur plaid pour rappel via le lien sur Ravelry : ici (modèle gratuit si vous êtes inscrits chez Rowan, ce qui est gratuit aussi)

En octobre, j'avais réussi à tricoter tous les carrés nécessaires, à savoir 9 séries de 7 carrés, soit 63 carrés. Pour notre rendez-vous de novembre, j'avais rentré tous les fils, soit 8 fils par carré : 504 bouts de laine au total. En décembre, j'avais commencé à coudre les 63 carrés :

Plaid décembre

Mais c'était affreusement moche et plus je continuais, plus c'était moche. J'avais assemblé 35 carrés et je commençais à me dire que non, franchement, c'était trop moche !

J'avais le choix :

a) continuer de coudre et faire de ce plaid, un truc camouflé au fin fond d'une armoire sous une grosse boite.

b) tout découdre et recommencer.

Devinez ? J'ai pris l'option b).

J'ai tout décousu quatre jours avant ma reprise du travail. Avant cela aurait été trop tôt....

Trois jours avant ma reprise, j'ai cousu, décousu, recousu, décousu, re-recousu et re-décousu. J'en étais arrivée à ma limite : j'étais prête à tout jeter dans une poubelle et a passé à autre chose. Du Kaffe Fassett au rebuts, vous vous rendez compte ? 

 

Mais c'est là que la tricoteuse têtue a fait son retour. Elle a regardé son teckel et elle s'est dit, moi aussi, je suis tenace.

La complicité entre la tricoteuse têtue et son teckel est quasi de la symbiose.

La tricoteuse têtue a dans ces cas là, et uniquement dans ces moments, un esprit logique. Définir le problème était la priorité.

- les coutures gondolent malgré le maille par maille et le visionnage du tuto Rowan.

Donc, comment faire en sorte que les carrés soient bien tendus pour une couture qui ne gondole plus ?

En tendant les carrés avant de les assembler et pendant la couture !

Et comment ? En utilisant un coussin comme toile de fond ! Photos :

Plaid couture

Première photo ci-dessus : le grand retour de mes épingles à nourrice fétiches pour tendre et positionner les carrés. Je crois que je suis devenue fan de mes épingles à nourrice.

Pendant mes deux derniers jours de vacances, j'ai cousu mais je n'ai pas réussi à tout assembler :

Plaid Janvier 2015

C'est quelque peu fastidieux de tout épingler, puis de coudre, de repositionner, de ré-épingler et recoudre. Mais ça ne gondole presque plus !

J'ai 49 carrés sur 63 d'assemblés. De là, à penser que le boulet est en phase terminale, il ne faut pas le croire. J'ai face à moi un super boulet de compétition pas un amateur, un vrai, un best of the best, mais je suis la tricoteuse têtue et j'ai un super coussin et des épingles à nourrice pour l'affronter. Tremble boulet, dans les semaines qui viennent tu seras assemblé et seule la bordure restera à faire ! Je ne sais pas pour vous mais j'ai l'impression que cette phase ne va pas être simple...

Et pendant ce temps, je me retiens pour ne pas ouvrir ce sac et plonger mes mains dans ces nouvelles pelotes qui n'attendent que moi et mon crochet :

plaid attic

 

Filez voir les courageuses qui ont peut-être mis un terme à leur projet récalcitrant, je leur souhaite en tous cas !

Le prochain rendez-vous boulet sera le lundi 8 février 2016, soyez là !

A bientôt