Nous sommes déjà le deuxième lundi du mois.

Ce qui prend une toute autre valeur en décembre, mois de l'année comptant 31 jours mais qui semble durer quinze jours maximum.

Alors entre une course sans fin pour dénicher le ou les derniers cadeaux manquant(s) pour le 25 et la prise de tête pour les menus, plans de table pour les jours J, concentrons nous sur notre rendez-vous boulet. Finalement le boulet paraît plus sympathique !

Petit rappel historique de notre rendez-vous :

Qui revient tous les deuxième lundis du mois depuis 2013 ? 

Le rendez-vous boulet !

Qu'est-ce qu'un rendez-vous boulet ?

C'est un rendez-vous mensuel de blogs qui a lieu tous les deuxièmes lundis du mois.

Nous nous retrouvons pour mettre en valeur un projet qui végétait depuis quelques temps dans notre panier à ouvrage.

Il peut s'agir d'un futur pull, d'un magnifique plaid en devenir, d'un gilet à assembler...

Certaines ont quitté la ronde, d'autres nous ont rejointes et certaines reviennent. Si vous voulez être de l'équipe, contactez moi soit dans les commentaires, soit par le formulaire du blog en me donnant votre adresse de blog.

Je mets un lien vers celles qui ont participé le mois dernier ou qui vont reprendre la ronde :

Mon boulet actuel est un plaid tricot.

Je suis une plaidophile militante et intransigeante, il faut plus de plaids que d'habitants dans une demeure.

Un plaid c'est sympa, c'est réconfortant, c'est décoratif, c'est chaud et ça plaît à tout le monde y compris aux animaux. Doug, le teckel têtu, a un gros faible pour les plaids patchwork. Ioda, le chat le plus sage de l'univers, a une prédilection pour les polaires ou ceux en laine. Lincoln, dit le chaton  "grosse brioche", adore tétouiller tous les plaids crochetés ou tricotés main avec une nette préférence pour un modèle Drops.

Depuis mars 2015, je suis dans les rayures pour ce rendez-vous. 

Vous savez combien j'aime les rayures en tricot et cet amour est inconditionnel surtout quand elles sont issues de l'imagination de Kaffe FassettKaffe Fassett à qui je voue une admiration au delà du raisonnable. Tous les détails par ici : clic.

Mon mari est au courant de cette adoration et s'en accommode fort bien.

Le modèle de mon futur plaid pour rappel via le lien sur Ravelry : ici (modèle gratuit si vous êtes inscrits chez Rowan, ce qui est gratuit aussi)

En octobre, j'avais réussi à tricoter tous les carrés nécessaires, à savoir 9 séries de 7 carrés, soit 63 carrés. Pour notre rendez-vous de novembre, j'avais rentré tous les fils, soit 8 fils par carré : 504 bouts de laine au total.

IMG_0657

IMG_0583

 

Le but de ce rendez-vous de décembre était simple : oser affronter une peur liée à chaque plaid composé de motifs à assembler : la couture !

J'ai beau le savoir, m'y préparer pendant les mois voir l'année de confection, il faut passer par la phase assemblage.

Le petit hic de cette fois-ci est lié au choix de mon fil.

Le modèle a été conçu pour une qualité Rowan 100% laine mais aussi 100% trop cher pour mon budget loisir.

Sans parler du 100% incompatible avec les crocs d'un teckel "s'obligeant" à devoir dormir sur un plaid qui n'est pas en tissus ou les griffes d'un chat qui aime patouiller à loisir le plaid qu'il tétouille.

Si j'ajoute les enfants et le danger réel du nutella qui tombe accidentellement et fortuitement sur le dit plaid, le choix de la laine Rowan était impossible. J'ai donc pris un fil 100% acrylique passant en machine et résistant devant les multiples dangers qu'il devra affronter pendant sa vie de plaid dans ma maison.

Attention, je suis très satisfaite de la qualité Diane de Cheval Blanc que j'ai tricoté avec bonheur.

Kaffe Kall couleur 1

Mais pour le blocage c'est pas vraiment ça et donc la couture mérite une concentration sans faille que je qualifierai de limite maniaque chirurgie esthétique.

Si il n'y avait que cela, ce qui est déjà pas mal pour la phobique assemblage que je suis, ce serait simple.

Mais Kaffe Fassett n'est pas un génie du mariage des couleurs pour rien. Il y a un plan de montage de ce plaid pour chacun de ces carrés. Il y a un ordre à respecter, puis un sens du tricot qu'il faut soit inverser, soit retourner, soit respecter pour créer l'effet géométrique hypnotique recherché. Et vous savez quoi, moi et la géométrie, nous ne sommes pas du tout copine.

La géométrie est ma bête noire autant les problèmes de maths de trains en retard, de baignoires, d'augmentations ou autres casse-tête ça va, autant tracer des parallèles relèvent de l'exploit. Pour une fois j'ai une excellent excuse médicale qui n'a été décelée que lors de mon année de 5ème, je suis astigmate ! D'où un profond traumatisme avec la géométrie.

Donc, il m'a fallut les encouragements de vous toutes lors des commentaires du mois précédent plus de l'autopersuasion  à outrance et le retour du froid pour affronter le bouletosorum rex qui tentait de doubler de volume pour me faire peur.

J'ai tenté une première ligne et il a fallut tout démonter parce que ça ne correspondait pas bien. Apprendre à faire et refaire, les joies des travaux avec fils.

J'ai refait la ligne en m'appliquant et plaçant des aiguilles à nourrice comme repères et guides pour que l'ajustement soit au plus près et j'ai réussi une première ligne. Enfin c'était mieux que la première fois. Puis une deuxième et je les ai assemblée pour le meilleur et le pire et j'en ai même ajouté une troisième :

 

Plaid décembre

Je trouve que par endroit le carré semble s'étirer plus qu'à d'autre mais je me donne une chance supplémentaire en espérant que le poids des 63 carrés va permettre de rendre l'ensemble moins moche.

Et puis, il ne faut surtout pas oublier qu'ensuite, il y a une bordure à tricoter. Je suis d'accord c'est pas un mini boulet mais c'est Kaffe alors je respecte et je m'y remets.

D'autant plus que j'ai reçu un paquet, cadeau que je me suis fait pour mon anniversaire. Des indices ?Bon ,c'est bientôt Noël, nous sommes toutes bien fatiguées alors d'accord :

 

plaid attic

 

Bon je file voir les participantes et je vous donne rendez-vous le lundi 11 janvier 2016 !

A bientôt