Cela faisait quelques années, que j'avais vu que la société Bergère de France relayait dans ses catalogues la demande de tricots pour les prématurés.

Cela faisait quelques années, que je me disais que cela pourrait être bien de tricoter utile. Mais pas de préma autour de moi et pas trop d'idées pour savoir où envoyer les tricots réalisés. L'idée était donc en sommeil dans un coin de ma tête parmi tas d'autres idées.

Incroyable ou effrayant qu'il puisse encore me rester de la place dans cette tête.

Cela faisait quelques mois que ça me manquait de tricoter pour un bébé. J'adore faire de la layette. J'ai plein de modèles de layette que j'ai envie d'essayer.

Le chaton me rappelle pafois un bébé, surtout quand il est profondément endormi :

 

Et puis, il y a quelques semaines, des bloggueuses ont relancé cette idée de tricoter pour des tout petits.

Ce fut quasi en même temps que le blog Mes petites récréations puis celui du Petit Panda ont publié sur ce sujet.

Sur le blog de Stella, j'ai trouvé des tas d'adresses et d'indications pour connaître les mensurations de ces bébés si petits et des modèles adaptés.

Le t'it Panda a réalisé un tuto gratuit pour cette occasion : le preemie panda

Les copines se sont lancées aussi Miss Cox a déjà un trousseau bien avancé, tout comme Cocotte.

Je n'allais pas me contenter de les regarder, je me devais de participer ! J'ai donc dégainé mes aiguilles à tricoter.

 

J'ai regardé dans mon stock les laines pouvant convenir et j'ai décidé de suivre le modèle de brassière proposait sur ce blog : . C'est un lien que propose Stella.

J'ai décidé de le réaliser en 32 semaines soit une des plus petites tailles. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est très petit, vraiment tout minuscule. Quand mes collègues ont découvert cet ouvrage à ma pause du midi, elles ont cru que je faisais un vêtement de poupée.

IMG_0596

IMG_0597

IMG_0599

Pour le réaliser, j'ai choisi des restes de Mon plaid bulle et une aiguille circulaire n°3 (celle qui a trépassé sous les mini dents du chaton qui se prend pour un tigre féroce).

Aucune difficulté pour suivre le modèle et dans cette taille, il est très économique en laine. Avec les mêmes pelotes, qui étaient déjà entamées au départ, j'ai tricoté un petit bonnet assorti pour un bébé de 32 semaines :

Modèle trouvé dans un des liens de Stella. Reste de Caline de BDF et de Pingorex Baby et aiguilles en bambou n°3.

Mais il me restait encore de la laine... Ma première brassière me paraissant très petite, j'ai fait une nouvelle brassière, celle du tuto de Stella toujours en 32 semaines :

Voilà, mes petits tricots prématurés pour fille sont achevés et j'ai même posé pression pour l'un et boutons pour l'autre.

Et puis, je me suis dit que pour ces petits frileux, un petit plaid crochet pourrait être sympa.

J'ai alors ressorti mes pelotes dont je ne savais que faire : Peques Plus de Katia, colori 56 soit de jolis camaieux allant du blanc au bleu et au vert très clair.

 

J'ai pris mon crochet n°3 et mon modèle de plaid crochet préféré : Bercé par les vagues de Froufrou et Capucine. Il est devenu mon ouvrage nomade quand nous faisons nos trajets auto et que je suis sur la banquette arrière pour cause de conduite accompagnée.

Comme ces petites réalisations du jour sont "tendance fille", je me suis dit qu'il fallait que je réalise des petits tricots pour les petits gars. Ce qui tombe bien, c'est que mon plaid bulle m'a laissé aussi des couleurs plus masculines...

 

Voilà, je vous encourage à jeter un coup d'oeil sur tous les blogs oeuvrant pour les prémas et peut-être succomber à l'envie de les aider à votre façon.

 

En plus, il y a de gros avantages à s'y mettre :

1. Les réalisations sont très rapides.

2. Le fil devant être très majoritairement acrylique, c'est très économique.

3. Pour écouler des bouts de pelotes, dont on ne sait pas quoi faire parce qu'il y en a trop peu, c'est idéal ! (Et là, je peux dire que mon stock est un véritable trésor)

4. Quand il fait chaud, ces petits ouvrages sont idéaux...Pas d'ouvrages lourds sur les genoux et tenant chaud, la canicule ne me fait plus peur et ne m'empêche plus de m'adonner au tricot !

5. Le tricot solidaire ça fait du bien au moral, y compris à celui de la tricoteuse !

 

Bonne semaine !