Qui revient tous les deuxième lundis du mois depuis deux ans ?

Le rendez-vous boulet !

Qu'est-ce qu'un rendez-vous boulet ?

C'est un rendez-vous mensuel de blogs qui a lieu tous les deuxièmes lundis du mois.

Nous nous retrouvons pour mettre en valeur un projet qui végétait depuis quelques temps dans notre panier à ouvrage.

Il peut s'agir d'un futur pull, d'un magnifique plaid en devenir, d'un gilet à assembler...

 

Certaines ont quitté la ronde, d'autres nous ont rejointes et certaines reviennent. Si vous voulez être de l'équipe, contactez moi soit dans les commentaires, soit par le formulaire du blog.

 

Je mets un lien vers celles qui ont participé le mois précédent ou qui m'ont assuré d'être là ce mois-ci :

Nathy, Miss Cox, Rose-Marguerite, Cocotte, Laëtitia, Claude, Rachel, Framboise, letipanda, La Zette , Lili86, Stella et Mimi.

 Edit de dernière minute : J'ai oublié la petite nouvelle de mai : Cloc !!!! Filez l'encourager !

Depuis mars, je suis dans les rayures pour ce rendez-vous.

Vous savez combien j'aime les rayures en tricot et cet amour est inconditionnel surtout quand elles sont issues de l'imagination de Kaffe Fassett.

Il y a énormément de créateurs que j'aime mais Kaffe c'est différent.

Kaffe est une idole, un but à atteindre, un homme créatif dans des domaines si variés que je ne peux que succomber. Si je savais coudre, j'aurais ceci dans ma bibliothèque, son dernier livre :

plus d'infos ici.

Mais je ne sais pas coudre, j'ai donc décidé de me contenter des modèles tricot de Kaffe.

Je me suis fixée un objectif simple chaque mois : réaliser les sept carrés qui constituent une série dans la composition de mon futur plaid.

Je vous mets une photo de ce qu'il est possible de réaliser dans ce Kal proposé gratuitement sur le site Rowan (je vous rappelle que le modèle est directement traduit en français par Rowan) :

Un plaid ou un coussin carré ou un coussin long. Moi, j'ai choisi le plaid ! Je l'ai baptisé le projet K.

J'aime les boulets, j'aime donc les plaids...

 

Sept carrés à tricoter paraissaient un objectif zen me permettant de concilier d'autres travaux en cours.

Finalement, je m'aperçois que j'ai l'enthousiasme facile. Peut-être même trop facile.

Dans ma vie de mère de famille de trois grands enfants et qui travaille, je m'aperçois que sept malheureux carrés, finalement c'est beaucoup. Parce que l'air de rien, un carré c'est environ une heure de tricot au calme.

Une heure de calme c'est une denrée plutôt rare chez moi. Pourquoi ?

Il y a d'abord les devoirs maison en maths de mon fils en 4ème, puis les leçons et les exercices de français de celui en 6ème, heureusement ma fille en terminale est autonome. Enfin presque puisque nous passons du temps à préparer ses oraux de concours.

Il y a ensuite la panière à linge. Elle n'a l'air de rien mais elle contient exactement 1h30 à deux heures de repassage. Elle est fourbe !

Il y a ensuite toutes ses activités ménagères qui mises bout à bout font plus d'une heure.

Il y a Doug (le teckel qu'on ne présente plus) qui a besoin d'un minimum de câlins et gratouilles, de même pour Ioda(le chat de la maison) et inversement puisqu'ils sont jaloux l'un de l'autre.

Il y a le retour des beaux jours et l'opportunité, les jours sans pluie, de faire des petites promenades tranquilles avec Monsieur et Doug.

Et il y a les autres projets commencés en même temps (très très très mauvaise idée, que je tente de ne plus renouveler depuis toujours, potentiel de réussite de cet objectif : infinitésimal) :

- les petits bonnets avec Cocotte tous les quinze jours pour soutenir une oeuvre caritative et vider les stocks (2ème oeuvre...)

- le châle de Mami-Thé (Sur le chemin de l'école), très chronophage mais un vrai bonheur de tricoteuse.

Je suis les diagrammes et je vois les différents motifs se faire et je me dis à chaque fois, allez encore quelques rangs pour voir ce que ça donne...

Il est aussi addictif. Il est donc un tricot parfait. J'ai hâte de le poursuivre et non de le terminer, étrange.

J'ai même en tête d'en faire un deuxième dans une autre teinte pour avoir un accessoire plus vif pour le prochain hiver. J'ai l'obsession de l'accessoire moutarde.

- mon futur cardigan trouvé chez Drops et compatible avec mon stock alpaga de Drops aussi : Take it easy ! (ici)

Mais il se tricote en 3 puis 2,5 soit avec des cure-dents. Il est facile à tricoter mais prend des heures pour réaliser 1 cm de hauteur. Bref, un potentiel boulet XXXL voir bouletosorum rex d'entrée.

Il y avait aussi mon livre, gagné, à lire pour en faire une critique le plus tôt possible. Mon dernier rendez-vous lecture sur ce blog.

 

DONC mille et une bonnes (mauvaises, piètres, édifiantes, misérables)* raisons que le projet K se rebiffe et ne me laisse pas atteindre l'objectif.

* rayer la mention inutile ou classer les dans l'ordre d'importance

 

Le projet K est un jeune boulet.

Le projet K ne connaît pas la tricoteuse têtue qui cohabite avec un teckel.

Le projet K a voulu faire son "cake" et il s'est ramassé en beauté, non mais ! C'est qui qui tricote ici ? C'est moi et pas un boulet !

Le projet K ne connaissait pas l'attaque tricot des jours fériés... maintenant il se méfie le bougre.

 

Fin avril, j'avais deux carrés et le moral dans les fonds sous-marins par rapport à mon objectif de sept carrés.

Mais le 2 mai au soir, j'avais 6 carrés et demi et la firme conviction que cela devenait possible.

Tadam !!!!!!!

 

Allez je file voir le combat des copines face à leur boulet respectif. Je vous donne rendez-vous le lundi 8 juin pour la suite du rendez-vous boulet.

Les couleurs du carré n° 7 ? Les voici pour vous faire patienter :

 

Bonne semaine !