Lorsque le tipanda m'a taggué pour le Knit tag, un doute s'est emparé de moi.

Vous me connaissez qui dit doute, dit obsession.

Pas un léger questionnement, non ! Une obsession !

Un truc à n'en pas dormir la nuit, à se réveiller avec cela pour seule idée, à commencer à voir une montagne à la place de rien.

Un doute à propos de quoi ? Ben, mon nombre exact de pelotes en stock !

Je trouve que cette question est bien pire que de me demander mon âge et voir, aussi indécente, que de me questionner sur mon poids.

Des gens pourraient mourrir pour cela, je pourrais endurer les pires souffrances pour ne jamais le révéler. Cette information est tellement TOP SECRET que le pèse-personne est interdit de résidence chez moi. 

Bref, je commençais à me dire qu'il ne fallait pas faire de ce nombre de pelotes un drame.

Il fallait affronter le problème rationnellement comme une adulte mature, ce que je suis tant que le mot laine n'est pas prononcé ou Jane Austen ou chocolat noir...

Alors ce week-end, j'ai affronté la réalité.

J'ai profité d'une matinée pour installer sur la table toutes les boites où je garde des pelotes.

IMG_0226

IMG_0225

Je me suis dit que cela me permettrait de savoir aussi les qualités et quantités exactes en ma possession.

Je me suis encouragée à mieux gérer ces pelotes, en les rentrant sur mon profil Ravelry. Cela me permettra  de savoir en temps réel si le fil adapté est en stock.

La matinée a été trop courte... Il m'a fallut la journée toute entière. Mais j'ai tout trié, tout quantifié et j'ai redécouvert des fils que j'avais oublié.

Alors ? Et bien, il va vraiment falloir destocker !

Sans compter, les morceaux de pelotes incomplètes et uniques que j'ai réuni par gammes de couleurs et taille de fils pour d'éventuels plaids façon Attic 24, j'ai dépassé les 100 pelotes très aisément !!!!!!! Alors que j'étais persuadée du contraire.

Sans y ajouter les pelotes nécessaires aux projets en cours :  le plaid K et le châle Bond Street, j'ai en ma possession :

196 pelotes

"Bonjour, je m'appelle Emmanuelle et je suis pelotolique."

Parmi tous ces fils, il y a de la laine, du coton, de l'acrylique, de l'alpaca, du mérinos, de l'alpaca-soie et même du mohair.

Parmi toutes ces pelotes, il y a de très beaux fils qui ne seront certainement jamais tricotés car ils sont tellement uniques que le projet parfait qui les fera sortir de "la boite spéciale fils uniques" ne sera jamais conçu. Voici la boite à trésor :

IMG_0227

Par contre, il y a plein de bonnes nouvelles.

Des projets sont possibles pendant un petit bout de temps : Montrouge va être complètement détricoté pour être remonté dans une version plus hiver... Un certain châle objet d'un Kal sera possible en baby merinos et me permettra  de reprendre le Chemin de l'école. Un projet de gros col et de chaussettes d'intérieur pour ma frileuse de fille est en pourparlers suite à une masse impressionnante de pelotes se tricotant avec des pieux (n°8). Plusieurs gilets sont en tête pour les beaux jours.

Ash sera peut-être même sorti de son doux sommeil pour des projets tissages avec des cotons.

 

Bilan du week-end : voir la réalité en face est dure mais pas impossible ! La réalité permet aussi à des projets de se concrétiser.

Le décompte des pelotes sera mis en place au printemps 2015 et non à la Saint Glinglin !

 

Bonne semaine et à dimanche pour le rendez-vous "Mets ton bonnet !"