Ce rendez-vous va bientôt déjà arriver à son terme, nous avons vu les 15 premières lettres de l'alphabet dans les trois épisodes précédents. Aujourd'hui, direction du P au T.

Comme à chaque fois, un créateur par lettre et une seule création mise à l'honneur pour chaque.

C'est difficile mais c'est stimulant de faire des choix quand même.

 

P comme Alicia Plummer

Cette jeune femme est la maman de deux petites filles. Elle a décidé de les élever et de laisser libre cours à sa créativité dans le tricot. Elle vit dans une ferme du Maine et essaie d'être une consommatrice responsable en achetant local. Cette vie rurale l'inspire dans ses créations.

Elle travaille avec Quince and Co et c'est ainsi que je l'ai découverte.

Le lien vers son univers :

Le modèle que j'ai choisi pour illustrer son travail est une conception pour Quince and Co. Un débardeur féminin qui pourrait bien vous intéresser : Splitstone

Elle aurait eu l'idée de ce tricot en regardant le granit qui compose les fondations de sa maison.

Quand je regarde mon lieu d'habitation, je ne vois que mon foyer pas une idée de projet tricot, mais je ne suis pas une artiste...

Un joli top torsadé que pourrait porter ma fluette ado.

 

Q comme Quenna Lee

J'ai un peu triché sur ce coup là, ben oui c'est son prénom qui commence par cette lettre Q mais bon, c'est toujours mon abécédaire !

Cette jeune femme d'origine aisatique vit dans la baie de Californie. Elle travaille régulièrement pour Twist Collective qui est un magazine en ligne assez intéressant mais en anglais...

ou Knit Picks, la célèbre marque d'aiguilles...

J'ai choisi de mettre en avant un modèle créé pour le printemps 2014, un pull très féminin au look un peu vintage : Ivyle

Il est parfait et léger pour les temps chauds et dégage un petit côté british, limite linge pour le corps... Certainement l'effet de cette dentelle.

 

R comme Hélène Rush

Je l'ai découverte via mes errances sur Pinterest. Pour être exacte, je suis tombée complètement sous le charme d'une de ses créations.

Cette femme travaille depuis plus de 25 ans dans l'univers de la création textile. Ces dernières années, elle est devenue la propriétaire de Knit One, Crochet too, Inc à Windham dans le Maine près de Portland.

Elle a collaboré avec de nombreux magazines et a écrit plusieurs livres de tricot. Je vous mets le lien vers sa société :

Le modèle s'est imposé de lui même car il est absolument parfait, même son nom est réussi !

A nouveau un gilet, mais est-il possible d'avoir trop de gilets ?

La réponse est inconditionnellement : non !

Voici Couronne :

Regardez bien chaque détail qui fait de ce cardigan, le cardigan !

La fameuse couronne de l'encolure et la bande au niveau des côtés.

Je suis fan et biensûr ma cervelle tente déjà de trouver le meilleur dégradé possible pour réaliser le fair-isle.

Ne dites rien, je ne me soignerai pas de cette addicition au fair isle, le stade est bien trop avancé...

 

S comme Tori Seierstad

Je sais pas simple à prononcer. D'ailleurs j'ai bien eu du mal à trouver le nom de la créatrice du fabuleux ouvrage qui m'a fait les yeux doux sur Pinterest. Vous l'avez compris depuis plusieurs épisodes, Pinterest est horriblement toxique pour toute personne aimant la laine et tous les projets qui vont avec.

Je vous parle du côté visible de l'iceberg, car en matière de crochet c'est encore pire...

Donc Tori Seierstad est norvégienne et vit dans son pays. Elle tricote, coud et crochète. Elle aime créer ses propres modèles et j'avoue que je comprends quand je vois certaines de ses propositions.

Le lien vers son univers, et vous savez quoi, elle aussi, elle a un boulet !

Nous sommes donc comme cette femme charmante...

J'ai mis à l'honneur, le modèle qui m'a converti dès qu'il est apparu dans mes randonnées pinteresques : Next year In Lerwick

Un pull top-down, travaillé avec des rangs raccourcis et un fair-isle lumineux. Si jamais vous hésitez sur la teinte : il est décliné dans 4 couleurs sur la page Ravelry. Le plus dur étant de choisir laquelle...

Mon esprit surchauffé me dit toutes mais je fais comme si je ne l'entends pas et vous ?

 

T comme Evi T'Bolt

Cette américaine de Los Angeles n'est pas une actrice mais possède des dons d'artiste. Elle est photographe et il lui arrive de créer des modèles de tricot. J'ai découvert sur Pinterest l'un d'entre eux.

Son blog ne répondant plus, pas de lien.

La création qui a attiré mon oeil est une superbe veste d'intérieur : Ivel

J'avoue avoir une nette préférence pour la version bicolore et je trouve que sans col, elle est parfaite.

 

Voilà notre voyage dans le monde de la création tricot est presque à son terme. Je vous donne rendez-vous demain, même heure pour le dernier épisode.