Le constat de départ est toujours le même : trop d'encours ! Il faut donc en réduire le nombre. C'est drastique !

 

Vous ne connaissez pas tous mes projets. Heureusement ! 

Mais j'ai un nombre impressionnant de sacs et paniers. Ils encombrent la maison avec des ouvrages plus ou moins entrain. Pour vous donner une petite idée, voici ceux dans lesquels je pioche le plus souvent ces derniers jours :

Un nouveau félin...en crochet !

Il manque le sac du plaid bulle (dit le boulet) et celui qui contient mon futur gilet "Mon turquoise" d'après le modèle suivant d'Elise Dupont :

Je m'inquiète sérieusement pour lui.

Je suis à deux doigts de le détricoter : la laine que j'ai choisi est trop molle selon moi pour le projet. Et puis, même si j'adore cette couleur, je dois l'avouer, elle ne va avec rien dans ma penderie. Je me donne quelques mois avant de prendre une décision définitive.

 

Revenons à ces sacs.

Au premier plan, le petit sac coloré au crochet contient un projet commencé il y a une semaine et qui m'a accompagné jusque dans mes pauses méridiennes.

Un projet crochet que je voulais réaliser depuis des années !

Grâce à Cocotte, je possédais le livre qui me manquait depuis avril. Mais je ne m'y étais toujours pas mise...

Pourquoi maintenant ?

La tendinite !

Je n'osais pas reprendre le tricot et le crochet me semblait possible. J'ai donc pris mon livre et j'ai fouillé parmi les restes de laine du plaid bulle. Il faut dire que j'avais le choix !

Un nouveau félin...en crochet !

Ensuite ?

J'ai pris mon crochet 3,5 et en route ! Le projet m'a même accompagné sur mon lieu de travail pour ma pause déjeuner.

Un nouveau félin...en crochet !
Un nouveau félin...en crochet !

Mon premier amineko !

Plusieurs jours qu'il traînait dans cet état dans mon sac bariolé. J'avais une peur bleue de l'assemblage. Une frayeur paralysante.

Alors dimanche, après ma séance de repassage, je me suis lancée. Il fallait diminuer le nombre d'encours alors autant en terminer un.

 

J'ai tenté de m'inspirer du livre de Nekoyama, Mon nom est Amineko, édition Marabout d'ficelle et j'ai brodé la tête.

J'ai refait deux fois la truffe que je ne trouvais pas terrible. J'ai fouillé dans mes cotons à broder et j'ai tiré l'aiguille.

Puis j'ai pratiqué une acupuncture particulière avant de fixer les pattes et la queue.

Depuis, Ioda est jaloux car un autre félin est dans la maison.

Celui-ci n'attrappe pas les oiseaux, ne ramène pas des musaraignes et ne passe pas ses nuits dehors.

Il est même plutôt très sage, regardez-le, je me demande encore pourquoi j'ai tant tardé !

 

Un nouveau félin...en crochet !
Un nouveau félin...en crochet !

Il n'est pas parfait mais il sera un petit cadeau sympa pour les fêtes de fin d'année.